Sophie

Sophie

Paléo qu’est-ce que c’est pour vous?
Paléo, je suis allée la première fois à 16 ans avec mon cousin. C’était la grande aventure! Après plusieurs années je n’y suis plus allée, jusqu’à ce que je sois assez âgée et que ma mère me laisse y aller avec mes copines. C’est associé à la fête, même si l’on choisit le jour en fonction de la musique qu’on aimerait écouter. Il est difficile d’apprécier un concert au Paléo… Parce que même si tu aimes beaucoup le groupe, tu es mal placé, il y a beaucoup de monde, tu n’entends pas grand-chose à moins de te placer une heure à l’avance. Donc Paléo, c’est plus la fête.

Avoir 40 ans, qu’est-ce que ça signifie?
40 ans c’est pour bientôt. C’est une idée que je commence à apprivoiser. Ce n’est pas si grave. On s’en sort. Mon amoureux a eu 40 ans, il a survécu. J’ai mal vécu mes 30 ans mais les 40, j’ai l’impression que ça va aller. Un bel âge. Et à un moment donné, il faut accepter qu’il est inutile de vouloir retenir les années. Autant les entasser avec bonheur et laisser aller.

Votre lieu favori sur le festival?
Jusqu’à l’année passée, c’était le stand RTS. Maintenant qu’il a disparu, j’aime me balader au Village du Monde.